Les derniers campements de gilets jaunes du Doubs évacués

Joël Mathurin, le préfet du département du Doubs, ne voulait plus des campements et cabanes occupés par les gilets jaunes.

Hier, les trois derniers barrages occupés par des manifestants ont donc été évacués.

Il s'agissait des camps de Pontarlier, L'Isle-dur-le-Doubs et Autechaux. Des évacuations qui font suite à celles de Besançon qui ont eu lieu la semaine dernière.

Quelques dizaines de gendarmes ont donc procédé au démantèlement des abris et campements de fortune fabriqués par les gilets jaunes.

Avec au moins sept personnes qui ont perdu la vie depuis le début du mouvement, les préfets de France sont sous pression. Le préfet du Doubs justifie donc son action par la nécessité de sécurité sur les routes du département.

Mais les gilets jaunes, tout gaulois qu'ils sont, ont déjà indiqué qu'ils ne se laisseraient pas faire.

Cependant, sans campement qui permet de stocker des provisions et de s'abriter durant les averses, leur tâche risque d'être beaucoup plus difficile...

A lire : Une brève histoire des gilets jaunes à Besançon.
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?