Pourquoi votre taxe d’habitation peut augmenter ?

Mauvaise nouvelle pour celles et ceux qui s'attendaient à une baisse de 30 % du montant de leur taxe d'habitation : celle-ci peut en réalité augmenter dans certains cas.

Les Français commencent à recevoir leur avis d'imposition sur la taxe d'habitation. Et, pour certains, il s'agit d'une mauvaise nouvelle.

En effet, quelques foyers devront payer plus qu'avant dans les situations suivantes :

1) Vous avez déménagé et la commune applique un taux d'imposition plus important que celui de votre ancien lieu de résidence.

2) Vos revenus ont fortement augmenté. Comme le calcul de la taxe d'habitation est basé en partie sur vos revenus, alors celle-ci peut être impactée plus ou moins fortement.

3) Votre commune a décidé de supprimer des abattements fiscaux comme celui appliqué aux personnes de condition modeste ou aux personnes handicapées ou invalides.

4) Votre commune a augmenté son taux d'imposition. En 2018, 5680 communes ont augmenté leur taux...

5) Une combinaison des 4 raisons précédentes peut amener à une forte augmentation.

Malgré ces quelques cas à la marge, la taxe d'habitation devrait bien baisser de 30 % en moyenne pour 80 % des foyers français.
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?