La fin du cannabis légal en Franche-Comté ?

Le buzz est venu de la boutique bisontine Bestown qui vend du cannabis CDB.

Cette plante a pour particularité de ne presque pas posséder de substance psychoactive THC. L'idée est d'exploiter la loi qui n'interdit pas le cannabis, mais seulement les plantes avec du THC avec un taux supérieur à 0,2%.

Seulement, les autorités ne semblent pas être du même avis.

Depuis quelques semaines, les descentes policières dans les établissements qui vendent ce cannabis alternatif se multiplient.

Et les résultats sont étonnants car après tests en laboratoire, le cannabis vendu par ces boutiques possède bien du THC, la substance interdite.

La conséquence est directe : après la fermeture et la mise en examen du gérant de la boutique Bestown de Dijon, c'est autour des boutiques de Chalon-sur-Saône, Dole et Lons-le-Saunier d'être placés sous scellés.

La justice applique donc la règle stricte : si le taux de THC testé est supérieur à 0,2 %, alors la substance est illégale et considérée comme une drogue.

Le problème semble aussi venir du fournisseur de cannabis, Swiss Flavor SARL, puisque les établissements Bestown ne distribuent plus leurs produits depuis cet été.

Le procureur de Lons-le-Saunier estime que tous les établissements vendant du cannabis CBD devraient fermer prochainement.
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?