Top des actualités franc-comtoises de 2018

La fin de l'année approche, il est maintenant temps de regarder derrière soi.

Voici les actualités publiées en 2018 qui vous ont fait le plus réagir.

Janvier : les fausses galettes des rois


Un guide a été publié sur le site pour éviter de vous faire avoir quand vous faites vos courses et acheter la vraie galette des rois (ce guide sera toujours valable pour 2019).

Février : la fin de l'insécurité à Besançon


En février, les Bisontins étaient pleins d'espoir car un nouveau commissariat devait bientôt arriver à Planoise.

D'ailleurs, il est opérationnel ce commissariat ?

Mars : Besançon est la plus belle ville du monde


Un magazine anglais s'emballe un peu au mois de mars et annonce que Besançon est une des plus belles villes du monde. Une explication se trouve ici.

Avril : du cannabis vendu légalement en Franche-Comté


Impossible de passer à côté du phénomène du printemps : un nouveau cannabis suisse et légal est vendu dans des boutiques !

Mai : il faut trouver 50 millions pour sauver la bibliothèque


Alors que l'été arrive, on s'interroge : comment trouver 50 millions pour construire une nouvelle bibliothèque et relancer la lecture dans le monde ? Cela sera d'autant plus compliqué que cet établissement sera à Besançon…

Juin : Dijon déclare la guerre à la vraie capitale de la région


Toujours subtile, Dijon s'attaque frontalement aux commerces de Besançon avec une campagne d'affichage déplaisante

Juillet : l'émission de Stéphane Plaza tente de nous apprendre la géographie


Pas facile de faire une carte juste du Grand Besançon : dans l'émission Chasseur d'Appart' à Besançon, les communes sont placées de manière erronée sur les cartes affichées toute la semaine.

Août : Jean-Louis ne veut plus des punks à chiens


Pour l'été, on décide d'interdire les clochards et les punks à chiens à Besançon. Une décision qui rencontre peu de soutiens politiques.

Septembre : des avions et encore des avions


En septembre, c'est le meeting aérien de la Vèze (25) qui a été au centre des discussions. L'occasion pour certains d'admirer de nombreux avions mais aussi de fêter les 50 ans de l'évènement.

Octobre : des camions partout et le début des gilets jaunes


Alors qu'on pensait que les gilets jaunes étaient les premiers à manifester contre les prix de l'essence, ce sont bien les camions qui ont dégainé les premiers à Besançon.

Novembre : les vidéos des gilets jaunes


Besançon fait le tour du monde grâce à des vidéos ou des automobilistes perdent patience devant les gilets jaunes.

Décembre : on rappelle que tout va bien


Avant Noël on décide d'expliquer que finalement les choses vont plutôt bien. Et ça tourne mal.
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?