Sécheresse en Franche-Comté : le Doubs au bord de la catastrophe

Sévèrement touchée par la sécheresse la région est en crise depuis déjà un mois. Et, malheureusement, cela ne semble pas près de s'arranger.

Ainsi, du côté de Villers-le-Lac (25), la situation est tellement impressionnante qu'on peine à trouver les mots pour décrire la situation : le Doubs à simplement disparu. Du jamais vu depuis 1906.

Cette vidéo de France 5 Bourgogne-Franche-Comté illustre tristement la disparition de la rivière qui faisait office de frontière naturelle entre la France et la Suisse :



Et, comme si cela ne suffisait pas, les villes de Belfort (90) et Montbéliard (25) font face à une tension extrêmement importante.

Avec un niveau de l'eau qui diminue encore, le Doubs ne pourra bientôt plus suffire à fournir de l'eau aux deux communes.

La station de pompage de Mathay risque la rupture d'alimentation en eau en raison du faible niveau de la rivière.

Le plan B commence à se mettre en place puisqu'il est prévu d'activer de nouvelles pompes immergées dans le lit mineur.

Si la situation se détériore encore, des pompes pourraient même être mise en route dans l'ancienne gravière de Mathay.

Afin de retarder le plus possible l'échéance, les centrales hydroélectriques sont priées de stopper leurs activités et de fournir un débit d'eau constant.

Mais le pire est déjà en cours dans certaines communes du Haut-Doubs, puisqu'on approvisionne déjà quelques endroits par citerne.

Il est même envisagé des coupures d'eau courante dans la région de Morteau dans les prochains jours…

Sachant que la pluie n'est toujours pas annoncée pour les 10 prochains jours, les populations doivent être vigilantes et éviter tout gaspillage d'eau afin d'éviter la catastrophe.
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?